Nos sorties

Les sorties à venir :

Mercredi 19 avril à 11 heures

Samedi 22 avril à 16h00

Dimanche 23 avril à 15h40

Mercredi 26 avril à 10 heures

Samedi 29 avril à 11h40

Dimanche 30 avril à 11h40

L'horaire indiqué est le rendez-vous au CRNG. La mise à l'eau se fait 20 minutes plus tard.

Les baptêmes ont repris le dimanche 16 avril dernier, puis tous les mercredis et dimanches. Pour les baptêmes, il est préconisé d'arriver 20 minutes avant l'heure de rendez-vous au CRNG.

Envie de faire un baptême ? Contacter le 06.63.00.06.94

Baptêmes
Pour Information :

Pour toute demande de baptême,

merci de contacter le 06.63.00.06.94

ou par mail à longecotedupaysgranvillais@gmail.com






Réservation :
Pour demander un baptême et connaître les modalités :
Aide :
obtenir de l'aide Pour obtenir de l'aide
Nouvelles
Vie de l'association
Ce qu'il faut savoir : - Le règlement intérieur

 

REGLEMENT INTERIEUR DU LONGE COTE DU PAYS GRANVILLAIS

Préambule :

 

Le Longe Côte, discipline nautique qui consiste à marcher en mer muni d'une pagaie, et ses disciplines associées impliquent une étroite relation entre les Hommes, ainsi qu'entre ceux-ci et le milieu aquatique.

Ces diverses activités exigent de fait une communion intime avec les éléments naturels tels que les courants, les écosystèmes, les marées, et donnent la mesure de la condition réelle d'Être Humain.

Elles exigent également, car à la portée de femmes et d'hommes de toutes catégories sociales et de tout âge, un partage entre les pratiquants basé sur l'entraide, la solidarité, le respect et l'humilité.

Le Longe Côte est une découverte du milieu naturel, de l'Autre et aussi de Soi.

 

Individu responsable, le Longeur est un Citoyen de la Mer

 

Dans cet esprit, la Société Nationale de Sauvetage en Mer (S.N.S.M.) a élaboré une Charte du Citoyen de la Mer fondée sur les valeurs de Responsabilité, de Solidarité, de Respect de l'Autre et de l'Environnement faisant l'objet de l'annexe jointe.

 

Article 1 : la Charte du « Longe Côte du Pays Granvillais »

 

Le « Longe Côte du Pays Granvillais », association de type Loi de 1901, fait sien l'ensemble de tous ces principes et préceptes œuvrant à la fois pour une meilleure connaissance et un plus grand respect de la Nature, et pour une recherche de convivialité par le biais d'une activité physique de plein air.

 

Article 2 : la pratique du Longe Côte - rappels législatifs et réglementaires

 

Le Longe Côte se pratique dans la bande des 300 mètres, placée sous la compétence des communes en vertu des dispositions de la Loi 86-2 du 03 janvier 1986 relative à l'aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral, dite « Loi Littoral » (JO du 04 janvier 1986).

 

Celle-ci stipule notamment en son article 32 que :

...." Le maire exerce la police des baignades et des activités nautiques pratiquées à partir du rivage avec des engins de plage et des engins non immatriculés. Cette police s'exerce en mer jusqu'à une limite fixée à 300 mètres à compter de la limite des eaux.

Le maire réglemente l'utilisation des aménagements réalisés pour la pratique de ces activités. Il pourvoit d'urgence à toutes les mesures d'assistance et de secours. ".......

 

Article 3 : la pratique du Longe Côte - activité sportive

 

La pratique du Longe Côte induit des risques dépendant d'une multitude de facteurs liés aussi bien au lieu choisi pour l'activité, qu'aux conditions météorologiques et de mer du moment, mais également à l'état physique et de lucidité du pratiquant à cette occasion.

De ce fait, toute sortie s'effectue en pleine responsabilité individuelle des intéressés (ou de leur responsable légal), conscients de pouvoir y participer avec leurs capacités optimales.

 

La température de l'eau de mer étant inférieure à celle du corps, il est impératif de s'équiper en conséquence pour éviter toute hypothermie.

 

De même, afin de se prémunir contre les éventuelles coupures liées aux aspérités du sol, à la présence de débris de coquillages ou de résidus divers, ou aux réactions de défense de certaines espèces aquatiques, il est indispensable de disposer de protection pour les pieds.

 

Le Longe Côte intervient sur des parcours reconnus et dont les dangers sont clairement identifiés. Ces parcours sont appelés SENTIERS BLEUS.

 

Ainsi, le « Longe Côte du Pays Granvillais » emprunte “le Sentier Bleu de Scissy” pour ses sorties habituelles. Celui-ci se situe sur le littoral des communes de Carolles, Jullouville et Saint Pair sur mer (Kairon-plage).

Il est tracé de manière virtuelle au travers des zones de baignades estivales définies par les 3 municipalités concernées.

 

Article 4 : la pratique du Long Côte - adhésion

 

4.1) Toute personne majeure désireuse d'adhérer à l'association « Longe Côte du Pays Granvillais » s'engage à respecter la lettre et l'esprit de la Charte exposée en article 1. Cet engagement vaut aussi pour l'(les) enfant(s) mineur(s) dont elle a la responsabilité légale.

 

4.2) L'adhésion implique prise de connaissance totale et entière de l'ensemble des prescriptions régissant la pratique du Longe Côte au sein de l'association.

 

4.3) L’adhésion couvre la période du 1er janvier au 31 décembre. Elle peut être souscrite à tout moment de l’année, sans remise. Pour 2013, son montant est fixé à 120€.

 

4.4) Une personne désireuse de tester le Longe Côte, dit « baptême », peut effectuer au maximum 2 essais à titre payant (7€ par séance pour 2013). Le prêt éventuel d’équipements fait à chaque fois l’objet d’une contribution. Pour 2013, son montant est fixé à 3€.

 

4.5) L'adhésion ne sera réputée établie qu'au terme du processus suivant :

-      formulaire d'inscription signé soit par la personne majeure, soit par le responsable légal pour le(s) mineur(s) ;

-      fourniture d'un certificat médical de moins de 3 mois de non contre indication à la pratique du longe côte, y compris en compétition ;

-      encaissement de la cotisation. Il n'est pas prévu de tarif couple ou famille, ni de tarif "passerelle" entre associations ;

-      fourniture de 2 photos d'identité ;

-      validation de la demande par le bureau de l’association. Tout rejet sera justifié.

 

4.6) L'adhésion trouvera son terme :

-      soit au 31 décembre de chaque année ;

-      soit par anticipation sur décision du comité directeur réuni en assemblée extraordinaire pour traiter une situation particulière et après avoir reçu les explications de l'adhérent concerné.

 

Article 5 : la pratique du Longe Côte - les sorties

 

5.1) Le nombre de personnes souhaitant participer à une sortie organisée par le « Longe Côte du Pays Granvillais » est toujours conditionné par l'effectif d'accompagnateurs présents.

 

Peuvent y prétendre par ordre de priorité :

-      les adhérents de l'association ;

-      les « baptêmes » retenus ;

-      de manière épisodique, tout Longeur des autres clubs affiliés aux Sentiers Bleus titulaire d'une licence. Aucune participation financière ne sera demandée.

 

5.2) A certaines périodes de l’année, le « Longe Côte du Pays Granvillais » propose des sorties « découverte » de cette discipline nautique uniquement dédiées aux personnes majeures de passage dans la région.

 

Le montant de la contribution individuelle à ces sorties spécifiques est fixé à 7 euros pour 2013. Aucun équipement n’est fourni.

 

Article 6 : la pratique du Longe Côte - règles de fonctionnement

 

Pour chaque activité, il est désigné un accompagnateur dénommé directeur de sortie dont les prérogatives et les décisions font force de loi. Elles sont les suivantes :

-      décider l'annulation de la sortie ou interdire la mise à l'eau pour un motif touchant à la sécurité, à la salubrité ou à l'ordre public ;

-      exiger une sortie de l'eau temporaire ou définitive d'un participant ne respectant pas les règles prescrites ;

-      s'opposer à la participation à la sortie d'un adhèrent, d'une personne venue faire un « baptême » ou d’un Longeur d’un autre club pour un motif clairement exprimé et consigné.

 

En cas d'incident, ou de refus de suivre les consignes, susceptible de créer un préjudice important mettant en cause notamment la sécurité des personnes, le directeur de sortie alertera les autorités afin de dégager sa responsabilité propre et la responsabilité de l'association qu'il représente.

Il est dès lors fondé à interrompre la sortie et avisera aussitôt la présidente de l'association.

Un compte rendu circonstancié sera établi dans les meilleurs délais pour autoriser la mise en œuvre éventuelle des mesures adaptées.

 

Article 7 : la pratique du Longe Côte - règles de sécurité

 

Représentant l'association, le directeur de sortie :

-      a une parfaite connaissance du parcours d'évolution, et des conditions techniques prévues pour l'activité (météo, caractéristiques de la marée…) ;

-      dispose d'un moyen d'alerte extérieur (mobile) et d'un moyen de liaison avec les autres accompagnateurs (au choix en fonction du volume de participants : voix, sifflet, mobile, talkie walkie) ;

-      évalue les capacités des personnes présentes (adhérents ou non) ;

-      vérifie la détention des moyens de protection prescrits (tenue anti-froid, chaussons ou chaussures) (adhérents ou non) ;

-      s'assure que chaque mineur soit accompagné de son responsable légal ou d'un adulte dûment désigné par celui-ci ;

-      prend en charge les « baptêmes » et les personnes potentiellement à risque ou délègue à un accompagnateur ;

-      « fait l'appel » (pointage à l'aller, au retour, et en cours de progression le cas échéant).

 

En outre, il veille aux mesures de précaution suivantes :

-        la recherche de binôme est toujours à favoriser, et obligatoire à partir de force 7 ou avec les personnes potentiellement à risque ;

-        dans l'hypothèse où un binôme ne peut être constitué, le directeur de sortie reste à proximité immédiate (moins de 15m jusqu'à force 7, 5m au-delà) des personnes potentiellement à risque.

-      pour les « baptêmes », il s'assure de l'appétence des intéressés au milieu aquatique {je sais nager, je sais mettre la tête sous l'eau, je n'ai pas de crainte particulière (eau - froid - environnement naturel), je n'ai pas de contre indication à la pratique du Longe Côte};

-      les « baptêmes » sont réalisés uniquement lorsque les conditions optimales d'encadrement des candidats sont réunies, à savoir :

v maximum 3 « baptêmes » par accompagnateur présent ;

v maximum 5 « baptêmes » par initiateur présent.

 

Un directeur de sortie peut reconsidérer ces données, à la hausse ou à la baisse, en fonction des spécificités d'un groupe.

 

                                                                       A Jullouville, le 16/05/2013

 

 
   

 

 

Estelle GALTON, Présidente du « Longe Côte du Pays Granvillais »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANNEXE

 

Les dix commandements du Citoyen de la Mer :

Le Citoyen de la Mer responsable :

1.     S'informe au mieux du milieu maritime qu'il va pratiquer : météorologie, marées, courants, hydrographie, récifs, phénomènes particuliers locaux, réglementations spécifiques...

2.     Est conscient de ses possibilités et de ses limites.

3.     S'il part en mer, connaît et maîtrise l'engin nautique qu'il met en œuvre, ses caractéristiques de tenue de mer, ses règles de conduite, ses installations de sécurité. A partir du littoral, il s'informe des consignes de sécurité en vigueur localement.

4.     Connaît l'état de préparation de son équipage et s'assure de son équipement de sécurité individuelle adapté aux conditions de pratique de la mer.

Le Citoyen de la Mer solidaire :

5.     Se prépare à l'éventualité de devenir lui-même un sauveteur. Dans cette perspective, il s'informe sur les contacts à prendre pour alerter les secours et connaît les premiers gestes qui sauvent.

6.     Surveille son environnement lorsqu'il est en mer, de manière à détecter rapidement toute anomalie ou tout danger affectant une personne en difficulté.

7.     Porte spontanément secours aux personnes en difficulté dans la mesure de ses capacités et donne l'alerte aux services spécialisés de coordination des opérations de sauvetage.

Le Citoyen de la Mer respectueux :

8.     Entretient sa connaissance sur les habitudes et contraintes des autres acteurs qui pratiquent son environnement maritime.

9.     Ne se départit jamais de sa courtoisie dans ses contacts avec eux.

10.  Respecte scrupuleusement l'environnement.

 

 


Date de création : 16/05/2013 @ 11:45
Dernière modification : 20/09/2013 @ 23:47
Catégorie : Ce qu'il faut savoir :
Page lue 3186 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Les Prévisions Winguru
Calendrier
Sentiers Bleus

Haut